Réunion de la Conférence métropolitaine à Nogent-sur-Marne

C’est sous les auspices du maire de Nogent-sur-Marne, Jacques J.-P. Martin, que les élus de la Conférence métropolitaine étaient réunis ce mercredi 1er octobre au Pavillon Baltard afin d’ancrer leur ambition commune de travailler au sein d’un syndicat mixte d’études ouvert.

Il y fut précisément question des statuts de ce dernier, discutés en vue d’être définitivement présentés au début du mois de novembre et soumis ensuite à la décision de chaque collectivité par la voie délibérative, avant d’être validé par l’autorité préfectorale en dernier ressort.

Je suis pour ma part convaincu que cette réunion a permis de dégager un fort consensus autour notamment de la définition d’un périmètre constitutif de la zone dense autrement dénommée « cœur d’agglomération » et que ce syndicat sera bien celui des « égaux » selon le mot de Daniel Breuiller, le maire d’Arcueil, puisque le principe de représentativité « 1 collectivité = 1 voix » est désormais acquis (voir également ma note en date du 14 août 08).

Une fois créé, fort de la légitimité démocratique de ses membres, ce syndicat mixte sera en mesure de commander des études d’envergure métropolitaine et de devenir ainsi un interlocuteur incontournable quant à l’avenir de la zone urbaine d’Île-de-France. L’objectif majeur demeurant, comme cela a été rappelé ce matin par l’ensemble des élus présents, l’exploration de toutes les pistes qui permettront à la métropole de préserver certes, mais plus encore de créer des richesses dont seule la mutualisation garantira à terme la mise en oeuvre d’une réelle solidarité et l’endiguement des inégalités territoriales.

Téléchargez ici le communiqué de presse du 1er octobre 2008 du secrétariat de la Conférence métropolitaine.