Université : revenons enfin à l’essentiel

S’il est un sujet dont personne ne semble se soucier durant cette campagne présidentielle c’est bien l’enseignement supérieur et la recherche (ESR). Pourtant, à l’heure où certains candidats théorisent un monde dans lequel la valeur travail perdrait de sa vigueur, les enjeux liés à cette thématique, marquée par des réformes structurantes au cours de la dernière décennie, semblent plus que jamais d’actualité.

Lire la suite...

Le génie collectif français, ressource de 2017

Ces dernières années auront été particulièrement éprouvantes pour notre pays et son peuple : terrorisme, crispations identitaires, contexte géopolitique, chômage, perte de confiance en l’avenir. Et pourtant, il y a des raisons objectives d’espérer que 2017 offrira de nouvelles opportunités et une situation plus optimiste.

Lire la suite...

Les thèmes oubliés de la primaire

Les primaires constituent probablement une innovation démocratique. Si ceux qui se sont rendus aux urnes pour la primaire de la droite n’étaient naturellement pas représentatifs de la population française – plus âgés, plus favorisés et plus urbains que la moyenne nationale –, beaucoup de citoyens s’y sont fortement intéressés. En témoignent les audiences des débats télévisés ou les nombreux commentaires sur les réseaux sociaux. La proximité politique entre candidats a obligé ces derniers à se démarquer sur les propositions. C’est donc de fond dont il a été question, sans doute davantage que d’habitude, et il faut s’en féliciter. Et il faut souhaiter de même que la primaire organisée par la « belle alliance populaire » soit de ce point de vue de la même qualité. 

Lire la suite...

Quel modèle de société voulons-nous ?

Le service public, c'est le patrimoine de ceux qui n'en ont pas. Le choix français de faire assurer les fonctions collectives par le service public, à la sortie de la Seconde Guerre mondiale, a été un choix de société fondateur, à la base de notre modèle social. A l’Etat d’assurer un filet de sécurité et un accès gratuit à des fonctions d’intérêt général. Et aux Français d’apporter leur engagement, leur force collective, leur capacité d’innovation pour la réussite de notre pays. Les services publics, garants de l’égalité réelle et du respect des valeurs républicaines, jouent un rôle de redistribution sociale et territoriale, dont une société fragile, comme la nôtre actuellement, a plus que jamais besoin. 

Lire la suite...

Décentralisation et sauvegarde du modèle français : pourquoi je soutiens Alain Juppé

Refonder l’idéal républicain : c’est l’enjeu principal de la prochaine présidentielle. Et aujourd’hui plus encore après les évènements récents, je veux dire non seulement les résultats de l’élection présidentielle américaine, mais aussi la façon dont s’est déroulé la longue « campagne électorale » qui a précédé cette élection.

Lire la suite...

La confiance ou la loi ?

Parmi les dossiers de rentrée qui attendent le gouvernement et le pays tout entier, il en est un qui reste peu souvent cité : comment affronter, mais surtout apaiser, la colère et le désarroi des maires qui s’exprimeront avec force le 19 septembre prochain à travers la France entière ?

Lire la suite...

"Poison présidentiel"

« Poison présidentiel », c’est le titre d’un ouvrage que vient de signer la journaliste Ghislaine Ottenheimer (éditons Albin Michel). Un essai décapant, qu’il faut lire absolument, sur notre monarchie républicaine, « frivole et décadente ».

Lire la suite...

Orsenna : "le rêve français rejaillit dans les communes !"

La première livraison du nouvel hebdomadaire, "Le 1", parue le 9 avril dernier sous la direction d'Eric Fottorino, pose la question suivante : "La France fait-elle encore rêver ?". Plusieurs intellectuels, écrivains, philosophes, artistes, y apportent leur réponse.

Parmi ceux-ci, Erik Orsenna.

Lire la suite...

Plus que jamais, nous avons besoin de l'alliance de tous les maires !

Les enseignements politiques des élections municipales ont été abondamment commentés dans les heures qui ont suivi le second tour de ces élections. Les conséquences en ont même été tirées sur le plan national, avec le changement de gouvernement décidé par le chef de l’Etat.

Lire la suite...

La réforme de l’école primaire a été prise complètement à l’envers !

J’ai noté avec intérêt la proposition du ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, d’étudier la réduction des vacances d’été à 6 semaines.

Pour autant, cette proposition, venant maintenant, montre bien que la réforme de l’école a été prise à l’envers, en voulant commencer par la modification des rythmes scolaires de la semaine et organiser celle-ci sur neuf demi-journées au lieu de 8. En effet, à nombre d’heures annuelles égales, les heures gagnées sur les vacances permettraient d’organiser encore différemment la semaine, par exemple en instituant l’école un samedi sur deux par exemple, sans toucher au mercredi. Nous pratiquions, à Sceaux comme dans près de la moitié des communes du département des Hauts-de-Seine, cette organisation avant la suppression abrupte et regrettable, voici 5 ans, par un précédent ministre, de l’école le samedi matin.

Lire la suite...

Pour suivre
mes actualités

.....................