Il y a un an, le rapport sur le temps de travail des fonctionnaires ...

Alors que la question du rôle et de la place de la fonction publique et des collectivités se posent à nouveau et que le dialogue social se voit opposer un gouvernement par ordonnances, il apparaît souhaitable, au contraire, de réfléchir collectivement à certaines pistes pour réformer. 

Lire la suite...

Pensons le service public utile de demain

Loin des discours convenus, un sondage IFOP[1], paru il y a quelques semaines, a mis en avant l’attachement viscéral des Français au maintien des services publics de proximité et l’excellente image globale dont jouissent les agents en charge de les animer. Le choix français de faire assurer les fonctions collectives et la mutualisation des risques de la vie par des opérateurs garants de l’équité et de l’accessibilité pour tous est largement approuvé. D’ailleurs, au fil de ce sondage, l’hypothèse d’un transfert de la gestion des services publics de proximité vers le secteur privé est rejetée. Nous touchons là au ciment de notre lien social, du consensus autour du modèle français de société élaboré au lendemain de la Libération. 

Lire la suite...

CSFPT : Adoption du rapport sur l'accès à la protection sociale complémentaire dans la fonction publique territoriale

Le CSFPT a adopté à l'unanimité le 29 mars le rapport sur l'accès à la protection sociale complémentaire dans la fonction publique territoriale. Cette étude a été conduite par la formation spécialisée n°4, pilotée par Daniel Leroy.

Accéder au communiqué de presse

Accéder au rapport

Intervention de P. Laurent - Cérémonie des voeux du CSFPT (19/01/2017)

Madame la Ministre,

Monsieur le Directeur général,

Chers collègues et amis,

Mesdames, Messieurs,

Pour cette nouvelle année vous avez accepté, Madame la Ministre,  de participer à notre cérémonie de vœux, nous en sommes tous honorés et vous en remercions chaleureusement.

Lire la suite...

Temps de travail des fonctionnaires : un état des lieux objectif

J’ai remis jeudi 26 mai 2016 à la ministre de la Fonction publique mon rapport sur le temps de travail des fonctionnaires. Cette mission m’avait été confiée par le Premier ministre en juillet 2015.

Lire la suite...

Les agents territoriaux ne doivent pas être méprisés

En tant qu'employeur public et président du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, je suis consterné par le mépris affiché dans le rapport de la Cour des Comptes à l’égard des agents territoriaux.

Lire la suite...

Le CSFPT est l’un des acteurs majeurs du dialogue social dans la fonction publique

Dans le cadre de la présidence du Conseil supérieur de la fonction publique territoriale, Philippe LAURENT a participé à la « grande conférence sociale » réunie par le gouvernement les 9 et 10 juillet 2012 et a été reçu le 11 juillet 2012 par Marylise LEBRANCHU, ministre de la Réforme de l’Etat, de la décentralisation et de la fonction publique.

Lire la suite...

Le Conseil commun de la fonction publique, une nouvelle occasion manquée

Le 21 décembre dernier, le Conseil supérieur de la fonction publique territoriale (CSFPT) a émis à une large majorité (19 voix contre, 4 pour, 11 abstentions) un avis défavorable au décret portant organisation du futur Conseil commun de la fonction publique. Rappelons que ce décret était pris en application de la loi de juillet 2010 dite « Rénovation du dialogue social » qui a fait l’objet, elle-même d’un rejet massif du CSFPT.

Lire la suite...

Retour du congrès des maires : l'AMF renforcée ... et l'Etat gagnant !

Le 93ème congrès de l’Association des maires de France (AMF) s’est achevé jeudi 24 novembre dernier par le vote unanime de la résolution unique. C’est une victoire pour toute l’AMF, qui sort ainsi renforcée de quatre jours d’échanges et de débats parfois vigoureux.

Les maires de France ont ainsi montré que, en dépit « d’appréciations divergentes » sur, en particulier, la réforme des collectivités territoriales qui vient d’être définitivement votée par le Parlement (avec une majorité très étroite au Sénat), ils étaient unis sur l’essentiel : l’importance de l’action publique locale comme réponse aux besoins quotidiens de services publics des habitants, l’identité communale, la sauvegarde des libertés locales, la préservation, comme outil de ces libertés locales, de l’autonomie fiscale et financière.

Lire la suite...

A la veille du congrès des maires 2010 ...

Entretien paru dans Les Echos du 23 novembre 2010

La réforme de la fiscalité locale affecte les régions et les départements, mais pas les communes. Leurs élus doivent-ils s’en réjouir?

Pas vraiment. La réduction de la marge de manœuvre fiscale des départements et des régions pèsera sur nos moyens. Je redoute une baisse des capacités de subventions aux communes des régions et des départements avec un recul de l’effet péréquateur de leurs cofinancements sur leur territoire. On ne peut donc pas se désintéresser du sort qui leur a été fait. Par exemple, le département des Hauts-de-Seine mène une réflexion approfondie sur ses compétences facultatives, dans le domaine de la petite enfance notamment. Pour ma commune, l’arrêt de ses aides, représenterait trois points d’impôt ! L’affaiblissement fiscal des régions et des départements est une erreur pour l’équipement public et le développement des territoires. Et puis, si le bloc communal garde une autonomie assez importante, elle est totalement concentrée sur le foncier. C’est un point à surveiller dans la perspective de la réforme de la fiscalité du patrimoine.

Lire la suite...

Pour suivre
mes actualités

.....................